Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Formations - Témoignages - Portrait - Flore-Aline Colmet Daâge - DU Dialogue Social

Portrait - Flore-Aline Colmet Daâge - DU Dialogue Social

Portrait - Flore-Aline Colmet Daâge - DU Dialogue Social

Flore-Aline Colmet Daâge, étudiante préparant le DU "Dialogue Social : pour une nouvelle négociation collective dans l’entreprise" nous raconte son parcours et le choix de ce diplôme.

Flore-Aline Colmet Daâge, étudiante préparant le DU « Dialogue Social : pour une nouvelle négociation collective dans l’entreprise », a travaillé 13 ans dans les enquêtes sur l’emploi, avant de s’orienter depuis 3 ans vers le conseil en ressources humaines, où elle conduit aujourd’hui des projets de performance RH et de GEPP. Elle nous raconte son parcours et le choix de ce diplôme.

Quelles sont les motivations qui vous ont mené à ce diplôme ?

Afin d’accompagner mon évolution de carrière des études vers le conseil, j’ai souhaité renforcer mes compétences en ressources humaines. J’ai pu acquérir ou solidifier mes connaissances dans un certain nombre de domaines en m’auto-formant, par des lectures, des échanges ou en suivant des Moocs. Sur le sujet du dialogue social, je sentais un vrai besoin d’apport d’expertise pour cette dimension-clé dans la conduite des politiques RH. J’avais en plus une vraie curiosité pour ce sujet, à la croisée des chemins entre la relation humaine, la stratégie, le juridique et le politique.

Le programme de la formation répondait bien à ce souhait d’explorer la conduite du dialogue social sous toutes ses facettes.

Qu’ attendiez-vous de la formation et ces attentes ont-elles été satisfaites ?

J’attendais un apport théorique solide sur les évolutions juridiques suite aux ordonnances Macron, ainsi qu’un accompagnement sur la posture, tant sur la conduite et l’animation du dialogue social au quotidien que pour bien appréhender les négociations. La gestion de projets RH nécessite d’avoir une bonne appréhension de ces enjeux, même lorsque l’on n’anime pas directement le dialogue social. La formation a été très riche, avec beaucoup d’apports sur la partie droit social, et une vraie réflexion sur les changements apportés sur la réforme. Elle intégrait aussi un volet important de travail sur la connaissance de soi et des autres, fondamental pour porter les sujets de dialogue social auprès de ses interlocuteurs. Les mises en situation et retours d’expérience ont également contribué à la richesse du parcours. La qualité et l’authenticité des intervenants sont à souligner, et ont permis un véritable partage.

Que retenez-vous de la formation et à qui peut-elle s’adresser ?

La formation m’a apporté un regard neuf et « à 360° », comme les consultants aiment à employer ce terme, sur les relations sociales.

Bien compris et bien conduit, le dialogue social peut être une vraie force pour les organisations et pour la société dans son ensemble.

Nous bénéficions aujourd’hui en partie de l’héritage des négociations des générations antérieures. Aujourd’hui, à la suite des réformes et du fait du contexte, le dialogue social est en pleine mutation, il nous appartient de nous en saisir pour relever les défis de demain au travail. Dans ce cadre, le DU peut s’adresser à toutes les personnes concernées directement ou indirectement par la négociation sociale : membres des directions RH, consultants RH, dirigeants de TPE-PME, juristes, avocats en droit social, élus du CSE….