Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Universite - Enseignants Chercheurs - M. Quentin EPRON

M. Quentin EPRON

Enseignant – chercheur
Epron Quentin
M. Quentin EPRON
Maître de conférences en Droit public
Epron Quentin
Matière(s) enseignée(s) :

Droit constitutionnel, Histoire de la pensée juridique, Droit comparé

Thèmes de recherche :

Droit public, Histoire de la pensée juridique, Philosophie du droit

Coordonnées :

Institut Michel Villey
Université Paris 2 Panthéon-Assas
12, place du Panthéon 75005 Paris

Activités / CV

Titre universitaire

Docteur en droit public (2006)

Publications

Thèse de doctorat
La manière française du droit. Contribution à l’histoire des méthodes juridiques de l’Humanisme aux pré-Lumières, thèse soutenue en 2006 à l’université Paris 2 Panthéon-Assas, Prix de thèse de l’université Paris 2, Prix Maurice Picard de la Chancellerie des Universités de Paris.

Articles

  • « Comment comprendre le départementalisme américain ? », in Arnaud Le Pillouër (dir.), La protection de la Constitution. Finalités, mécanismes, justifications, Presses universitaires juridiques, Paris, 2018.
  • « Les sanctions administratives dans la loi Hamon », in Essais de philosophie pénale et de criminologie, vol. 12, Paris, Dalloz, 2017, p. 159-168.
  • « Une crise constitutionnelle américaine ? », Blog de Jus Politicum, ( 7 février 2017) 
  • « Les sanctions en droit administratif. Le cas des autorités administratives indépendantes. », in Cécile Chainais et Dominique Fenouillet (dir.), Les sanctions en droit contemporain. Vol. 1 La sanction entre technique et politique, Paris, Dalloz, 2012.
  • « Le statut des autorités de régulation et la séparation des pouvoirs », Revue française de droit administratif, n°5, 2011, p. 1007-1018 et Jus publicum, n°2, 2012.
  • « Maurice Hauriou au prisme américain. Présentation d’un article méconnu à la Harvard law review », Jus politicum, n°6, 2011.
  • « Le temps de parole audiovisuel des personnalités politiques », Jus politicum, n°4, 2010, 39 p.
  • « Les contrats de subvention », Revue du droit public et de la science politique en France et à l’étranger, 2010, n°1, p. 63-89.
  • « Camus (Armand – Gaston) », « Delamare (Nicolas) » et « Dupuy (Pierre) » in Patrick Arabeyre, Jean-Louis Halpérin et Jacques Krynen (dir.), Dictionnaire historique des juristes français, XIIe-XXe siècle, Paris, PUF, 2007, p. 156-157, 236-237 et 288-289.
  • « Nicolas Delamare et la culture juridique française des pré-Lumières », Revue d’histoire des Facultés de droit et de la Science juridique, n°24, 2004, p. 9-33.
  • « Armand-Gaston Camus. Du gallicanisme à la Constitution civile du clergé », Droits, n° 39, 2004, p. 77-90.
  • « Gallicanisme », in Denis Alland et Stéphane Rials (dir.), Dictionnaire de la culture juridique, Paris, PUF, 2003, p. 761-765.
  • « Le gallicanisme a-t-il connu l’idée d’un ordre juridique ? », Droits, n°35, 2002, p. 3-24.
  • « La représentation successorale, réalité coutumière, fiction savante », Droits, n°31, 2000, p. 127-158.

Responsabilités académiques et universitaires

  • Vice-président en charge de la vie étudiante et du campus de Melun
  • Membre du conseil de l'Institut Michel Villey
  • Membre titulaire du Conseil national des universités (02)